Site officiel de l’écrivain Tourouvrain

Accueil > Joies et déboires d’un écrivain > Dans les rets d’un éditeur à compte d’auteur

Dans les rets d’un éditeur à compte d’auteur

dimanche 1er février 2015, par Michel Rouvère, Webmaster

[…] J’étais très fier de moi : il m’avait fallu moins d’un an pour terminer ce second opus ! Pourtant, en mettant le point final à mon histoire, j’ai éprouvé quelques regrets d’abandonner ces personnages attachants avec lesquels j’avais vécu de si belles aventures, mais ce blues n’a pas duré longtemps.

Déjà, une autre période attirait ma curiosité : la fin de l’empire romain.

Comment les contemporains avaient-ils vécu ce qui, de notre point de vue supérieur, apparaît comme la disparition d’une civilisation ?
Savaient-ils seulement ce qui était en jeu ?

Mais, alors que j’étais en train de construire un nouveau scénario (brillant, naturellement !), une épaisse enveloppe est arrivée au courrier, m’annonçant que mon premier roman « À l’ombre de l’échafaud » était accepté par un éditeur, (Non, non ! Pas à compte d’auteur !), mais qui demandait quand même une modique somme (!) pour participer aux frais d’édition.

Mon premier mouvement a été de jeter ce courrier comme tous les autres de cet acabit, malheureusement j’ai eu la mauvaise idée de le lire intégralement !
Une page de commentaires sur mes personnages (appelés par leurs noms), et sur certains détails de l’intrigue, m’a persuadé que mon correspondant avait réellement lu mon livre. Alors, j’ai accepté un rendez-vous avec cet éditeur, qui m’a évidemment convaincu de signer.

S’en est suivie une période chargée de réécriture et de corrections effrénées pour suivre les avis du comité de lecture, puis une longue attente faite d’angoisse et d’exaltation avant la sortie programmée du roman.
Il devait paraître en septembre (j’ai effectivement reçu les exemplaires « auteur » durant ce mois), mais en réalité il était disponible dès la mi-août.

Et puis, plus rien ! […]

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.