Site officiel de l’écrivain Tourouvrain

Accueil > Joies et déboires d’un écrivain > Un accouchement dans la douleur

Un accouchement dans la douleur

lundi 2 février 2015, par Michel Rouvère, Webmaster

[…] Ah ! Cette angoisse de la page blanche !
En général, on pense qu’elle ne se manifeste qu’au moment d’inscrire les premiers mots d’un nouvel ouvrage. Bien sûr, je ne peux pas parler pour mes confrères qui la vivent sans doute différemment de moi, mais je vous assure que je l’ai retrouvée tout au long de ce roman.

Il faut dire que, jeune inexpérimenté enthousiaste comme je l’étais alors, je me suis lancé innocemment dans le vide, avec seulement quelques bouts d’idées assez vagues, sans avoir noté dans un coin le moindre contour d’une quelconque intrigue.

C’est certainement la raison pour laquelle, chaque fois que j’y revenais, je contemplais mon écran pendant des heures sans savoir quoi écrire. Pourtant, à force d’insister, j’ai fini par me laisser porter par l’histoire qui apparaissait sous mes yeux, phrase après phrase, même si parfois j’aboutissais à un rebondissement que je n’avais nullement prévu.

Alors, devenant mon propre lecteur, je me suis pris au jeu, curieux de découvrir la suite des aventures de mes héros, comme si ce n’était plus moi qui en décidait.

Plus les pages se noircissaient, plus mon désir de jouer avec les mots grandissait, me faisant oublier mes doutes du début. Et puis, j’ai triomphalement tapé le point final, heureux d’avoir accompli ce que je m’étais promis depuis ma prime jeunesse.

Mais, alors que je m’enivrai de cet aboutissement, une question cruciale m’a très vite remis les pieds sur terre : que faire maintenant de ce manuscrit ? […]

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.